Pourquoi la pression d’eau de ma chaudière baisse ?

Depuis plusieurs jours, vous remarquez que votre chauffage fonctionne mal. Lorsque vous ouvrez votre robinet, l’eau chaude tarde à venir. Y’a-t’il un problème de fonctionnement, des variations de pression ? Quelles peuvent-être les causes ? Et en premier lieu, savez-vous à quoi correspond la pression de la chaudière ?

La pression d’une chaudière, qu’est-ce que c’est ?

La pression va correspondre au souffle de la chaudière. C’est cela qui va permettre d’envoyer l’eau chaude dans tout le circuit de chauffage, avec l’aide d’une pompe. En exerçant une pression sur l’eau du circuit, celle-ci pourra se déplacer dans tout le système. Si la pression varie, cela peut impacter le bon fonctionnement du chauffage. Dans l’idéal, la pression constante doit être située entre 1 et 1,5 bar. De petites variations de pression peuvent être observées autour de 0,3 bar maximum. Au-delà, cela pourrait détériorer la chaudière, voire devenir dangereux si la pression monte trop. La plupart du temps, les appareils se mettent en sécurité et se coupe à 0,5 bar.

Comment contrôler la pression ?

Vous devrez vérifier régulièrement la pression de votre système de chauffage. Que vous soyez équipé d’une chaudière à gaz, au fioul ou d’une pompe à chaleur, celle-ci est dotée d’un manomètre. Ce petit appareil va indiquer la pression d’eau dans le circuit. Il s’agit tout simplement d’un cadran gradué sur lequel est indiqué une zone rouge et une zone verte. L’aiguille se situera dans la partie verte lorsque la pression est idéale. En cas de baisse ou de montée en pression, elle sera positionnée dans la zone rouge.

Contrôlez le manomètre de votre appareil de chauffage. Celui-ci est généralement positionné sur la face de la chaudière ou sur les tuyauteries proches des vannes de remplissage. Il indique une baisse de pression ? Avant toutes choses, il sera nécessaire de réinjecter de l’eau dans le circuit pour faire remonter la pression. Laissez le robinet ouvert jusqu’à arriver à la pression recommandée pour votre appareil.

Malgré le réajustement de l’eau, la pression de la chaudière continue de baisser ? Les sources peuvent être multiples et peuvent nécessiter l’intervention d’un artisan.

Les causes d’une baisse de pression du système de chauffage

Le plus souvent, on se rend compte d’une baisse de pression sur le système de chauffage parce qu’il va moins bien fonctionner. Le tout premier signe que vous remarquerez sera donc un radiateur froid. Mais la baisse de pression peut provenir de plusieurs choses :

Des purges trop rapprochées

Lorsque l’on purge trop fréquemment les radiateurs ou les collecteurs d’un plancher chauffant, cela peut entraîner une perte d’eau dans le système. La conséquence directe est alors une diminution de la pression.

Une défaillance de la pompe

La pompe de la chaudière (aussi appelée circulateur) est l’élément qui va insuffler la pression, donc l’eau chaude, dans le circuit de chauffage. Elle est conçue pour durer dans le temps, jusqu’à 20 ans. Mais avec la présence de calcaire dans une eau trop dure, elle peut s’user plus rapidement. Elle va alors entraîner des variations de pression ou s’arrêter complètement.

Un vase d’expansion qui fonctionne mal

Le vase d’expansion est un réservoir métallique doté de deux chambres reliées par une membrane imperméable. D’un côté se trouvera l’eau de chauffage et de l’autre un gaz, le plus souvent de l’azote. Cet élément va compenser une variation du volume d’eau chaude pour garantir une pression constante du système de chauffage. Lorsqu’elle monte en température, l’eau de chauffage se dilate. Le vase d’expansion va absorber l’eau et comprimer l’air. Lorsque la membre est défectueuse, le vase n’assure plus son rôle, entraînant des anomalies importantes de la pression.

Une fuite d’eau

Enfin, la cause la plus fréquente est certainement la fuite d’eau, plus ou moins importante. Elle pourra se situer sur un radiateur, sur la chaudière elle-même ou sur le circuit de tuyaux. Certaines fuites seront facilement visibles car vous constaterez quelques gouttes sous votre radiateur ou des murs humides. Elle peut être aussi située sur la chaudière, au niveau de la soupape de sécurité ou de l’arrivée d’eau par exemple. Mais parfois, elle peut provenir de tuyaux encastrés dans les murs ou du circuit de chauffage au sol. Dans ce cas, vous devriez faire appel à une entreprise spécialisée dans la recherche de fuites. Avec des outils adaptés comme une caméra thermique ou des gaz traceurs, elle pourra déterminer précisément l’origine de la fuite.

A lire aussi

Comment détecter une fuite d’eau sur une canalisation enterrée ?

Comment détecter une fuite d’eau sur une canalisation enterrée ?

Vous avez réalisé différents contrôles et ça y est, vous en êtes certain : il y a bien une fuite d’eau. Elle se trouve sur la canalisation d’eau potable entre votre compteur et votre habitation. Mais comment détecter la fuite sur une canalisation enterrée ? Faire...

Fuite d’eau : qui paie entre le locataire et le propriétaire ?

Fuite d’eau : qui paie entre le locataire et le propriétaire ?

Vous venez de constater une surconsommation d’eau sur votre facture ou vos murs semblent gorgés d’humidité. Il s’agit peut-être d’un dégât des eaux. Selon la Fédération Française de l’Assurance (FFA), on constaterait plus d’un million de dégâts des eaux chaque année...

Quelle étanchéité pour un toit terrasse ?

Quelle étanchéité pour un toit terrasse ?

Au design plus moderne, le toit terrasse est de plus en plus plébiscité par les Français qui souhaitent faire bâtir leur habitation. Accessible ou non, le toit plat plaît car il s’intègre parfaitement à une architecture contemporaine. S’il est aménagé, il pourra aussi...

Votre satisfaction avant tout

Parce que chacun compte, votre avis compte pour nous et pour les autres.
Merci de votre confiance.

Les entreprises qui nous font confiance